10 lectures anti-dĂ©prime pour te faire oublier les OPK

Marre de cette saletĂ© de SOPK ! L’Ă©tĂ© est lĂ  et tu aimerais vraiment penser Ă  autre chose, au moins pendant ces quelques jours de vacances que tu t’apprĂȘtes Ă  passer loin de tout…

lecture pour l'été

Tu vas glander sur la plage pendant deux semaines et tu n’as rien Ă  te mettre sous la dent ? Pas de lectures intĂ©ressantes ? Aucun problĂšme, j’ai la solution pour toi !

VoilĂ  ma toplist des 10 meilleures lectures pour garder la banane, les doigts de pieds bien enfouis dans le sable…

1# Lucky Harbor (Jill Shalvis)

Avant de lire du Jill Shalvis j’avais une trĂšs -mais alors vraiment trĂšs- mauvaise image des romans Ă  l’eau de rose. Pour moi tous les romans de type Harlequin s’apparentaient Ă  un mauvais feuilleton d’amour, gloire et beautĂ©. Je trouvais ça cucu-la-praline Ă  mort et je ne comprenais pas pourquoi ma voisine (de 60 ans bien tapĂ©s) avait toujours un de ces bouquins fleur bleue Ă  la main.

Attention, je ne suis pas une fille froide et insensible. Je suis trĂšs romantique et tout, mais lĂ , lire ce genre de romans d’amour bof bof…

Bref, un jour on m’a offert le tome 1 de la saga Lucky Harbor. DĂ©jĂ  ça partait mal. Tome 1 signifie des suites Ă  n’en plus finir, et rien que de lire le rĂ©sumĂ© sur la pochette du bouquin me filait la nausĂ©e.

N’ayant plus rien Ă  lire, je me suis lancĂ©e et… franchement j’ai Ă©tĂ© agrĂ©ablement conquise. Tellement conquise que 2 jours aprĂšs avoir terminĂ© le tome 1 je me jetais sur Amazon pour commander les tomes 2, 3 et 4.

Ralala cette Jill Shalvis ! Elle a le don pour te scotcher avec une histoire archi-simple et quelques beaux mĂąles (des mecs 100 % imaginaires ça c’est sĂ»r ! Comment peut-on ĂȘtre un jeune gars de 30 ans, bien bĂąti, gentil, honnĂȘte, gĂ©nĂ©reux, sexy, patient… oui tu l’as compris ça n’existe pas !).

Pour rĂ©sumer, je te dirais donc de lire Ă  tout prix un roman de cette trĂšs bonne auteur AmĂ©ricaine. Ce n’est pas de la grande littĂ©rature mais ça se lit vite et bien, et ça donne envie de lire la suite.

2# L’accro du shopping (Sophie Kinsella)

Tu mĂȘme genre que la littĂ©rature de Jill Shalvis (les scĂšnes hot en moins), Sophie Kinsella propose des aventures de filles un brin dingo mais toujours sexy et amusantes.

LĂ  aussi il traĂźne toujours un beau mec, histoire de rendre le roman plus attrayant (il faut ce qu’il faut !).

J’ai commencĂ© Ă  lire Sophie Kinsella avec le livre « les petits secrets d’Emma ». Convaincue, j’ai poursuivi mes lectures avec la sĂ©rie « Accro du shopping » (mais au bout de 4 tomes, j’ai arrĂȘtĂ© car je sentais poindre des histoires de bĂ©bĂ©, et moralement je n’avais pas trop envie de m’embarquer lĂ -dedans).

Tu trouveras aussi des histoires de Sophie sous son pseudonyme : Madeleine Wickham

3# Apocalipstick (Charlotte Marin)

Petit livre, grand effet !

Ce mini roman se lit (trop) vite mais il est vraiment génial. Tu vas te régaler !

C’est un enchaĂźnement de quiproquos, de situations dĂ©licates et de gaffes qui te font totalement oublier tes ovaires le temps d’une aprĂšs-midi.

Tiens au fait, tu voudrais ce livre ? Oui ? Aller, je lance un petit concours rien que pour les lectrices de ce blog. Tente ta chance !
Pour participer, jette un coup sur la page Facebook du blog ici

4# La couleur des sentiments (Kathryn Stockett)

Cette fois on change de registre.

« La couleur des sentiments » est un livre magnifique, Ă  la fois beau, grave, instructif et drĂŽle. Il rĂ©sume assez bien la vie dans une petite bourgade des États-Unis dans les annĂ©es 60, oĂč les domestiques noires devaient se plier aux exigences des mĂšres de famille blanches et bien pensantes.

Une belle critique de sociĂ©tĂ© qui ne tombe pas dans le mĂ©lo ou la leçon de morale. J’aime beaucoup.

Le film, tirĂ© du livre, n’est pas mal non plus (avec Emma Stone et Bryce Dallas Howard)

lecture roman amour plage

4# C’est ici que l’on se quitte (Jonathan Tropper)

Cynisme, pessimisme, colĂšre, remords, amour, humour, voilĂ  le cocktail explosif des romans de Jonathan Tropper.

Perso j’adore cet auteur. Quand tu lis ses romans tu es totalement immergĂ©e dans la vie et les problĂšmes des personnages, et ça colle tellement Ă  la rĂ©alitĂ© qu’on oublie presque qu’on est en train de lire.

J’ai lu tous ces romans et promis, aucun ne parle de bĂ©bĂ© ou de stĂ©rilitĂ©. Tu peux donc y aller sans risque. Ouf !

6# Un petit boulot (Iain Levinson)

Dans le mĂȘme genre, en moins cynique peut-ĂȘtre (quoique), les romans de Iain Levinson parlent de la vie, du travail, de l’amour, de la mort.

J’ai beaucoup apprĂ©ciĂ© ces trois-lĂ  :

7# La vĂ©ritĂ© sur l’affaire Harry Quebert (JoĂ«l Dicker)

Une histoire policiĂšre super bien conduite, qui tient en haleine de bout en bout (par contre ne te laisse pas rebuter par le nombre juste infini de pages, on ne les voit pas passer).

8# La  fille de Brooklyn (Guillaume Musso)

Alors Musso j’aime et j’aime pas.

J’aime quelques romans qui m’ont Ă©tĂ© offert, mais je trouve l’Ă©criture de Musso trop plate, sans Ă©motion, trop formatĂ©e.

L’avantage c’est qu’avec Musso on lit vite, sans se prendre la tĂȘte et les histoires sont assez simples. Parfait donc pour des moments de dĂ©tente (et c’est tout ce qu’on cherche aprĂšs-tout).

Il y a beaucoup trop de romans pour les lister un par un ici. Jette un coup d’oeil Ă  la page Amazon consacrĂ©e Ă  cet auteur ici

9# Ne dĂźtes pas Ă  ma mĂšre que je suis voyante, elle me croit libraire Ă  Vancouver (Eileen Cook)

Un roman sans prise de tĂȘte qui raconte l’histoire de Sophie, une jeune trentenaire en quĂȘte d’amour (ou plutĂŽt Ă  la reconquĂȘte de son ex).

La nana est nĂ©vrosĂ©e, marrante, mal dans ses baskets et totalement imprĂ©visible. GĂ©nial ! et elle nous ressemble tellement…

10# Les culottées (Pénélope Bagieu)

J’ai dĂ©couvert PĂ©nĂ©lope Bagieu en prĂ©parant mon voyage Ă  New York l’Ă©tĂ© dernier. J’avais achetĂ© quelques guides utiles, notamment le fameux Cartoville New York, et c’est en ouvrant ce dernier que j’ai dĂ©couvert les dessins de PĂ©nĂ©lope. J’ai tout de suite beaucoup apprĂ©ciĂ© le ton.

Aussi, en dĂ©but d’annĂ©e on a beaucoup parlĂ© de ses 2 bandes-dessinĂ©es contre le sexisme : Les culottĂ©es 1 et 2. PĂ©nĂ©lope est venue faire sa promo dans quelques Ă©missions tĂ©lĂ© (« On n’est pas couchĂ© », « Le Quotidien »…) ce qui a permis d’encore plus la faire connaĂźtre du grand public (et non pas seulement que d’un public fĂ©minin).

Elle a dĂ©jĂ  pas mal d’ouvrages Ă  son actif :

À NE SURTOUT PAS FAIRE !

Acheter le livre de Laurence Boccolini « puisque les cigognes ont perdu mon adresse », qui parle du combat contre la stĂ©rilitĂ© de la prĂ©sentatrice (perso j’en ai lu 3 pages et j’ai eu envie de mourir).

Certaines lectrices ont aimĂ© et ça les a aidĂ©, moi ça m’a juste over dĂ©primĂ©.

À fuir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

En fait il faut tout simplement Ă©viter de remuer le couteau dans la plaie en lisant des trucs sur la stĂ©rilitĂ©. C’est se tirer vers le bas et ça ce n’est pas ce qu’on veut !

VoilĂ , te voilĂ  prĂȘte Ă  te lancer dans une lecture effrĂ©nĂ©e avec tout ça ! Je te souhaite bonnes vacances, que tu partes ou non. Rester Ă  la maison ne signifie pas forcĂ©ment se morfondre !

Big Up !

lecture roman amour plage

Miss OPK 💜

Un commentaire

  1. Coucou,
    Certains livres traitent de l’infertilitĂ© avec humour et permettent de se sentir moins seuls. Je prĂ©fĂšre pour ma part savoir Ă  quoi m’en tenir plutĂŽt que de me prendre mon hypofertilitĂ© en pleine tĂȘte alors que j’avais baissĂ© ma garde. Je me souviens particuliĂšrement d’un livre lu au dĂ©but de ma grossesse, oĂč l’hĂ©roĂŻne (psychopathe) enchaĂźnait les fausses couches tardives…
    Bonnes vacances !

    J'aime

Laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s