citation Le syndrome des ovaires polykystiques, c’est quoi ?

Commençons par le commencement : le syndrome des ovaires (micro)polykystiques c’est quoi exactement ?

C’est une saloperie de maladie qui n’en est pas vraiment une.

Découverte en 1935 par deux chercheurs Américains, le SOPK est un fait tout un tas de symptÎmes qui aboutissent à des complications pour la nana qui en est atteinte.

Tu connais déjà les principaux symptÎmes :

  • absence ou retard de rĂšgles,
  • absence ou retard d’ovulation (donc quasi-impossibilitĂ© de tomber enceinte),
  • kystes plus ou moins douloureux,
  • prise de poids,
  • hirsutisme (poils qui poussent oĂč ils ne devraient pas : moustache, menton, joues, nombril…),
  • acnĂ©,

mais il y en a également des moins voyants et plus difficiles à détecter (sinon ça ne serait pas aussi rigolo) :

  • poussĂ©e d’hormones mĂąles (d’oĂč l’acnĂ© et l’hirsutisme, merci la vie !),
  • problĂšme de thyroĂŻde,
  • montĂ©e en flĂšche du cholestĂ©rol, voire du diabĂšte de type 2 si tu es chanceuse,
  • fausse-couche,
  • dans le temps risque de cancer de l’utĂ©rus,
  • et colĂšre colĂšre colĂšre… (pardon je m’Ă©gare).

Pour dĂ©tecter cette maladie, il faut faire une prise de sang et des Ă©chographies. Il n’y a que comme ça que le mĂ©decin pourra confirmer la chose et surtout constater l’ampleur des dĂ©gĂąts.

echographie-ovaire-polykystique

Je ne vais pas plus dĂ©taillĂ© ici car je pense que comme moi tu as dĂ» aller faire le tour de tous les sites mĂ©dicaux du web Ă  la recherche de plus d’informations. J’espĂšre surtout que ton mĂ©decin a au moins pris le temps de correctement t’informer (non ? change-le immĂ©diatement !!).

Jette un coup d’oeil Ă  la vidĂ©o du fameux mĂ©decin-superstar Michel Cymes ici. Il dĂ©taille rapidement mais simplement les problĂšmes liĂ©s au SOPK.

Miss OPK 💜

9 commentaires

  1. Je ne connaissais pas ce syndrĂŽme! CrĂ©er un blog lĂ  dessus pourra sans doute aider ces filles qui comme toi en sont atteintes et cherchent de l’info! J’espĂšre que tu trouveras ton public, bonne chance!

    J'aime

  2. Bienvenue, je dĂ©couvre ton blog (merci Hellocoton 😉 ) et je viens t apporter mon soutien.

    Je suis Opk mais maman x2.
    TombĂ© enceinte (sans le vouloir) une premiĂšre fois Ă  cause de ma confiance mal placĂ© envers mon mĂ©decin. A l Ă©poque j avais 3 voir 4 cyles par an. AprĂšs 4 changement de pillule en une annĂ©e (cholestĂ©rol Ă  gogo malgrĂ© un rĂ©gime) et des prises de sang mon mĂ©decin avait dĂ©crĂ©tĂ© «vous n avez besoin d aucun contraceptif car le jour oĂč vous voudrez un enfant il faudra un traitement», un Peu jeune, un peu naĂŻve, je l ai Ă©coutĂ©. J habitais Ă  distance de mon copain, les risques Ă©taient minimes. Un an plus tard j Ă©tais enceinte.

    J ai appris seulement il y a 3 ans que j Ă©tais OPK lorsque l on a voulu un petit deuxiĂšme.

    Je te souhaite bon courage.

    J'aime

    • Merci merci pour ce mini tĂ©moignage. Je suis contente pour toi que tu sois maman de deux enfants.
      Est-ce que tu veux bien que je poste ton commentaire dans la rubrique « tĂ©moignages » du blog ? Je pense que ça pourrait intĂ©resser d’autres OPK girls.
      Merci Ă  toi !
      Miss OPK

      J'aime

  3. Bonjour Ă  toutes et bravo pour ce blog.
    Moi je je suis comme beaucoup d’entre vous, une cumularde.
    Mes problÚmes gynécologiques ont commencé trÚs trÚs tÎt.
    Absence de rĂšgle, rĂšgles trĂšs trĂšs longues, ovaires micropolykystiques, adĂ©nomyose, endomĂ©triose, fibromes…
    Désespoir, dépression, tristesse.
    Le hasard ou la providence a fait que je suis tombĂ©e enceinte naturellement (alors qu’un gynĂ©co m’avait dit que cela n’arriverait pas vu mon casier gynĂ©cologique) l’annĂ©e de mes 30 ans. Une grossesse trĂšs compliquĂ©e, avec un petit bb qui a Ă©tĂ© accompagnĂ© par un Ă©norme fibrome. On m’a mĂȘme proposĂ© un avortement thĂ©rapeutique parce qu’on m’expliquait que la grossesse ne pourrait jamais arriver Ă  terme. Mais un autre gynĂ©co que je ne remercierai jamais assez m’a dit. Madame, laisser faire la nature.
    J’ai accouchĂ© Ă  un peu plus de 7 mois d’un petit bb qui a 12 ans aujourd’hui. J’ai failli y laisser la vie, mais je suis toujours lĂ . Quelques annĂ©es plus tard, c’est grĂące Ă  la science et Ă  une Ă©quipe mĂ©dicale fantastique que j’ai pu mettre au monde des jumeaux.
    Il y a eu tellement de larmes, de dĂ©sespoir, de tristesse, de jalousie (quand tu voies les autres rĂ©ussir lĂ  oĂč tu n’y arrives pas). Comment accepter que ton corps t’abandonne.
    J’ai tout lu, j’ai dĂ©pensĂ© de l’argent pour des remĂšdes de grand mĂšre; j’ai achetĂ© des tests d’ovulation au kg. J’Ă©tais prĂȘte Ă  tout.
    Et puis c’est compliquĂ©, les gens qui te donnent des conseils, qui te demandent ce que tu attends (Ah mais je suis entrain hein!!!).
    Ne perdez pas espoir, jamais.
    Si votre mĂ©decin ne vous comprends pas, changez le. N’hĂ©sitez pas Ă  voir un psychologue, parler ça fait du bien.
    Bien Ă  vous

    E.

    Aimé par 1 personne

  4. Bonsoir,

    Avant tout, merci pour cet article. Je te souhaite plein de courage.
    Pour ma part, c’est juste un questionnement sur le syndrome OPK qui m’a fait dĂ©couvrir ton blog. En effet, depuis que je suis rĂ©glĂ©e (15 ans,) :
    – je n’ai jamais eu de cycle rĂ©guliers. C’est uniquement lorsque j’ai commencĂ© Ă  prendre la pilule que cela a pu ĂȘtre rĂ©gulĂ©. Mais lors des diffĂ©rentes pĂ©riodes d’arrĂȘts : rebelote.
    – acnĂ© ado : qui a bien diminuĂ© avec un traitement dermato mais sans cesse prĂ©sente : la pilule a bien aidĂ© c’est certain (Ma gynĂ©co m’avait prĂ©venu : acnĂ© hormonal).
    – 2009 : J’ai toujours Ă©tĂ© un peu poilu mais depuis cet annĂ©e lĂ  aĂŻe de la pilositĂ© disgracieuse a commencĂ© Ă  apparaĂźtre au visage (qui j’ai l’impression Ă  commencer Ă  se dĂ©velopper un peu plus depuis quelques mois alors que je suis toujours sous pilule).
    oui oui j’ai mĂȘme retenue l’annĂ©e : car c’est cette mĂȘme annĂ©e que j’ai eu des cycles de plus en plus long jusqu’à de 2 mois et demi sans rĂšgles
pas de relation Ă  ce moment lĂ  donc pas de questionnement d’une Ă©ventuelle grossesse

    – chaque annĂ©e la visite annuelle pour renouvellement de pilule : palpation des seins, frottis tous les 2 ans
je me fais suivre. Mais il est vrai que je me suis posĂ©e une question : pourquoi en 14 ans de consultation gynĂ©cologique, aucune Ă©chographie ne m’a Ă©tĂ© faite (suite Ă  une discussion avec une amie qui a une gynĂ©co qui lui en a fait une dĂšs le 1er RDV et rĂ©guliĂšrement).
    J’ai posĂ© la question une fois Ă  ma gynĂ©co de l’époque (qui elle, n’avait pas d’appareil Ă©cho) : ce n’est systĂ©matique sauf si antĂ©cĂ©dents familiaux, mais frottis OK donc faut pas s’inquiĂ©ter avec tout ça. Je lui ai posĂ© des questions sur le bilan hormonal (c’était surtout pour me rassurer), elle m’a prĂ©ciser que sous pilule ça n’avait pas d’utilitĂ© car elle fausserait les rĂ©sultats. Et comme je ne me voyais pas arrĂȘter la pilule Ă  l’époque

    Pas de prise de poids particuliĂšre par contre.

    Aujourd’hui, je ne veux pas m’imaginer un syndrome que je n’ai peut-ĂȘtre pas
mais ça trotte dans ma tĂȘte . D’autant que ma petite soeur (rĂ©glĂ©e trĂšs tĂŽt Ă  12 ans avait connu des problĂšmes de rĂšgles douloureuses et abondantes dĂšs le dĂ©but au point de la clouer au lit, et avait mĂȘme eu en prescription du Duphaston pour ces troubles. Et est devenu maman sans problĂšme aucun).
    Prochainement, je vais consulter une nouvelle gynĂ©co, je pense lui parler de cette pilositĂ©, de cet Ă©ventuel cycle qui redevient irrĂ©gulier Ă  chaque arrĂȘt de pilule etc
. Peut-ĂȘtre me fera-t-elle une Ă©chographie ou un bilan hormonal pour ĂȘtre fixĂ©.

    Bref tout un pavé juste pour te dire que ton article et les témoignages et commentaires qui suivent donne à réfléchir sur ce syndrome.

    Bon courage!!

    J'aime

    • Coucou ! Je ne voudrais pas de faire peur mais rĂšgles irrĂ©guliĂšres + boutons + poils, ça sent les OPK…. mais aprĂšs je ne suis pas mĂ©decin. IdĂ©alement oui, parle-en Ă  ton gynĂ©co, une simple Ă©chographie des ovaires te dira si oui ou non tu en est atteinte….
      Bon courage à toi et merci pour ton témoignage.

      J'aime

  5. Bonjour, les girls,

    Moi aussi je suis une opk girl…
    Le mal s’est pointĂ© vers ma 10 eme annĂ©e de vie +-, avec un poids difficile Ă  gĂ©rer, des boutons, des poils naissant partout, mĂȘme sur le ventre et ma poitrine fort grande pour cet age… On a mis ça sur l’adolescence…, car Ă  l’Ă©poque on en parlait pas des opk, et en plus je n’ai Ă©tĂ© rĂ©glĂ©e que vers 13 ans.

    Mon Ă©tat psychologique n’Ă©tait dĂ©jĂ  pas super, car j’ai une histoire particuliĂšre, mais les opk n’aident pas avec les sautes d’humeur et la dĂ©prime…

    De ma 13 eme annĂ©e Ă  ma 26 Ăšme annĂ©e j’ai eu des problĂšmes de peau terribles, des douleurs de ventre horribles, des problĂšmes de variation de poids, des soucis de dĂ©pression, des rĂšgles avec des cycles anormaux, j’ai fais une grossesse extra utĂ©rine en 2002.
    Je suis tombĂ©e enceinte naturellement en 2003, aprĂšs une dĂ©pression qui m’a fait perdre beaucoup de poids , mais la grossesse et l’accouchement ont Ă©tĂ© trĂšs difficiles et j’ai failli perdre la vie ainsi que mon fils qui aura 14 ans cette annĂ©e.

    J’ai souffert de cette crasse, sans que personne ne remarque rien, pendant des annĂ©es… malgrĂ© tous les spĂ©cialistes que j’ai pu voir…
    Jusqu’Ă  mes 31 ans oĂč je suis tombĂ©e sur une jeune gynĂ©cologue qui m’a annoncĂ© la grande nouvelle…. En me disant Ă©galement que si je n’arrivais pas Ă  avoir un second enfant, s’Ă©tait parce que le premier Ă©tait un peu comme un miracle et que j’Ă©tais stĂ©rile aujourd’hui ….
    S’en sont suivis de longs mois de dĂ©pression et une trĂšs grosse perte de poids 37kg, qui discrĂštement Ă  stabilisĂ© la maladie… Mes rĂšgles ont repris ,avec un cycle Ă  peu prĂšs normal, et j’ai dĂ» juste 1 fois ovuler au bon moment, et ma petite fille est arrivĂ©e… 😇

    J’ai donc la chance d’avoir 2 anges, un garçon et une toute petite fille.

    Aujourd’hui, 15 mois apres la naissance de ma puce, mon poids est ingĂ©rable, mes opk en force, mes hormones incontrĂŽlables et mon corps gĂšre difficilement la chose, ce qui provoque un tas de problĂšmes, divers et variĂ©s !

    Mais, je me dis pourtant que je suis chanceuse, car pas trop de mauvais cholestĂ©rol, pas de diabĂšte pour l’instant et que j’ ai mes 2 anges…

    On en est, ma super gygy et moi au dernier essai pour maigrir !
    Un diĂ©tĂ©ticien qui gĂšre pas mal d’opk girls…
    Si mon poids ne se stabilise pas, malgrĂ© le fait que ma gygy n’est pas fan de la chose, je devrai faire une chirurgie gastrique…. Et vivre avec les soucis que mes opk + la mal absortion due Ă  la chirurgie feront…

    VoilĂ  ou j’en suis… Aujourd’hui.

    J'aime

Laisse un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s